cadre de vie securite police municipale tranquilité vacancesLa Ville a déployé un réseau de vidéo-protection en 2013. L'objectif est d'apporter un outil supplémentaire pour la sécurité et la protection des Védasiens. 14 caméras ont été installées, une extension est prévue d'ici 2020.

Le Maire est l'autorité compétente pour garantir la sécurité des habitants, ainsi que la tranquillité et la salubrité sur le territoire de sa commune.

Au quotidien, c'est la mission de la Police municipale. Celle-ci peut s'appuyer dans ces missions sur un dispositif de vidéo-protection et en travaillant en lien avec la brigade de gendarmerie basée sur la ville.

La police municipale mène aussi un certain nombre d'actions de prévention, surtout auprès des scolaires.

Contact

Police Municipale

  Matin Après-midi
Lundi 8h30 à 12h /
Mardi 8h30 à 12h /
Mercredi 8h30 à 12h /
Jeudi 8h30 à 12h /
Vendredi 8h30 à 12h /

 

Tél. : 04 67 07 83 05

En dehors des heures de bureau, composez le 04 67 47 47 33

Contactez la Police Municipale par email

Responsable : Sonia LEVINET

Télécharger

illu numeros utilesPlaquette des numéros utiles

Police municipale

Le service est constitué de 7 agents.

Sous l'autorité du Maire, les agents de la Police municipale assurent la surveillance, la sécurité et la tranquillité publique.

Ils travaillent en coopération avec la gendarmerie nationale.

La Police municipale participe aussi à des actions de sensibilisation et de prévention.

Des interventions sur la sécurité routière sont ainsi menées dans tous les groupes scolaires de la ville ainsi que des sessions spéciales de prévention sur l'utilisation d'internet.

Tranquillité vacances

Opérée par la Police municipale en lien avec la gendarmerie, l'opération Tranquillité vacances consiste à surveiller les maisons des Védasiens qui s'absentent quelques temps de leur domicile. Des rondes régulières sont ainsi assurée, de jour comme de nuit.

Si vous partez en vacances, ayez donc le réflexe d'en informer la police municipale.

Attention : ce service n'exclut pas de rester vigilant et de prendre toutes les mesures pour sécuriser votre habitation.

Vidéo protection

Plusieurs caméras sont installées sur le territoire de la commune.

Contrairement aux idées reçues, la première ambition du dispositif est d’être dissuasive. Les usagers de la voie publique seront ainsi informés de la présence de caméras par des panneaux bien visibles.

Loin d’être le fait du hasard, les dix emplacements de ces équipements ont été déterminés par le diagnostic mené sur la délinquance en partenariat avec la gendarmerie.

Trois grands axes d’installation ont ainsi émergé. Le premier se concentre sur le centre ville, afin d’assurer la surveillance des commerces et veiller à la sécurité des personnes.

Afin de respecter la vie privée des habitants, les zones privées seront masquées automatiquement à l’aide d’un logiciel de brouillage.

Protéger les équipements

Le deuxième vise à assurer la surveillance des équipements.

Beaucoup de dégradations sont en effet commises sur les stades, les club house ou dans le Parc de la Peyrière. Ces caméras auront un effet dissuasif pour éviter que le vol de la pelouse synthétique du stade Etienne Vidal ou des événements de ce genre ne se reproduisent.

Les emplacements des caméras ont été déterminés en partenariat avec la gendarmerie.

Enfin, le troisième axe concerne les entrées et sorties de la ville dont la surveillance permettra aux gendarmes d’obtenir des renseignements sur des cambriolages ou des braquages.

Ces entrées de ville seront en effet équipées par deux caméras : une surveillant le flux de circulation et l’autre disposant d’un système de lecture de plaques d’immatriculation.

Équipées en infrarouge et donc pouvant filmer aussi bien de jour comme de nuit, les caméras fonctionneront 24h sur 24h.

Pour Pierre Prunet, chef du service de la Police Municipale, les caméras de vidéo protection “ne remplaceront jamais un policier mais sont un outil complémentaire pour assurer au mieux la sécurité des Védasiens”.

Gendarmerie

Située sur l'avenue de Librilla, la gendarmerie est ouverte du lundi au samedi de 8h à 12h et de 14h à 19h et le dimanche de 8h à 12h et de 15h à 18h pour les formalités d'usage. Les interventions d'urgence se font 24h/24 sur appel téléphonique au 17.

Participation citoyenne

La participation citoyenne -plus connue sous une appellation commerciale déposée de Voisins vigilants- se met en place sur la ville.

Vous aussi, vous pouvez rejoindre le réseau de volontaires !

C'est un concept qui a fait ses preuves depuis son lancement. Avec une diminution constatée de 20 à 40% du nombre de cambriolages dans les villes où il a été mis en place, le concept des " Voisins vigilants " n'a plus à prouver son efficacité.

Le dispositif s'appuie sur un réseau d'habitants volontaires, des référents qui s'intéressent à leur environnement.

D'où les trois mots d'ordre qui gouvernent la convention signée par la Ville, la Préfecture et la gendarmerie : veiller mais ne pas surveiller, être vigilants mais pas des vigiles, alerter les forces de l'ordre mais ne pas les remplacer.

Dans ce dispositif piloté par la gendarmerie, ces " capteurs d'ambiance " entretiennent des rapports étroits avec les forces de l'ordre mais ne sont en aucun cas là pour les remplacer.

Et l'échange va dans les deux sens. " Quand nous savons que des escrocs font du porte-à-porte comme de faux agents EDF, nous transmettons l'information aux membres du réseau ", explique le lieutenant. Pour lui, l'entraide et la vigilance font partie intégrante du bien vivre ensemble.

Si la ville connaît peu de violences crapuleuses, sa position de carrefour de flux et de circulation entraîne un volume de vols relativement important.

De plus, la population étant majoritairement active, nombre de maisons sont inoccupées en journée. Et si les forces de l'ordre arrêtent les auteurs, il est beaucoup plus rare de retrouver les objets volés.

La participation citoyenne a donc l'avantage d'axer d'abord et avant tout sur la prévention, éviter que le problème existe. Et le concept a aussi l'avantage de ne rien coûter !

" L'idée majeure de la participation citoyenne n'est pas de se focaliser sur les problématiques d'insécurité ou d'incivilités, mais de prêter attention à son voisin ", insiste le lieutenant Lamy. Et de citer l'épisode de canicule de 2003 pendant lequel des personnes âgées sont décédées à cause d'un défaut de solidarité de proximité.

Pour le commandant de la brigade de gendarmerie, la mise en place de ce dispositif s'inscrit pleinement dans la participation à la vie de la cité.