Réalisme, rigueur, anticipation, telles sont les valeurs qui ont guidé la réflexion de la municipalité dans l’élaboration de ce budget 2016. La municipalité assume ses choix de gestion afin de pouvoir continuer à maintenir l’action de service public avec la qualité et la diversité qui la caractérise et également construire le Saint Jean de Védas de demain.

 Dépenses courantes

Les charges à caractère général connaissent une baisse de près de 5,76% par rapport à 2015*.

Ce résultat est atteint suite à des choix forts dont la suspension de Festin de pierres, la suppression d’un séjour à l’ALSH et au centre jeunesse te la réduction des dépenses des services.

Les charges de personnel sont contenues. Elles augementent de 1,9% en raison de la refonte du régime indemnitaire, du Glissement vieillesse technicité et de l’augmentation des cotisations et du SMIC.

*hors dépense exceptionnelle liée à l’entretien des berges de la Mosson suite aux crues (84K€) et travaux en régie (35K€)

Nouveau groupe scolaire

La densification de l’habitat (650 logements supplémentaires d’ici trois ans) associée au développement du nouveau quartier Roque Fraïsse (en moyenne 250 logements par an) conduisent la Ville à avancer de deux ans la construction d’un nouveau groupe scolaire.

Cette opération importante entraîne des modifications sur le programme d’investissement des années à venir. Des études vont commencer cette année. Sa livraison est programmée pour 2019.

Métropole

Ce budget 2016 est marqué par le passage en métropole. Les équilibres budgétaires sont modifiés par rapport aux années précédentes puisque, désormais, le budget communal ne supporte plus les charges relatives aux compétences transférées et verse, en contrep artie, une attribution de compensation à la métropole (485 K€).

Pour mémoire, les élus communaux décident des investissements réalisés par la Métropole (voir ci-contre).

Subventions

La Ville continue d’assurer son soutien auprès des associations avec 120 000 € de subventions inscrit au budget 2016. Seule la dotation au Comité des fêtes pour l’organisation de la Fête locale connaît une baisse de 10 000 €.

Clinique Saint Jean

La participation à l’aménagement du secteur des Jasses pour l’implantation de la clinique Saint Jean s’élèvera en 2016 à 350 K€.

Cela concerne la réalisation du bassin de rétention du secteur des Jasses et le réaménagement de la rue des Jasses.

Le dossier Loi sur l’Eau a été déposé. Celui de DUP valant mis en compatibilité du PLU est en cours de bouclage. Son dépôt est prévu fin janvier

Autres charges

Même si la Ville a rattrapé une partie de son retard en matière de logements sociaux, la pénalité s’élève néanmoins encore à 182K€.

Suite à la décision de la Cour d‘Appel de Marseille, la commune inscrit 460K€ lié au remboursement de l’OGEC (lire Védazine n°27).

Principaux investissements

Vie quotidienne

Construction d’un local ALP pour les activités périscolaires à l’école Louise Michel: 520 K€

Mise aux normes de la maison de la petite enfance : 130 K€

Extension du réseau électrique pour accompagner l’urbanisation de la commune : 160 K€

Patrimoine communal

Entretien des bâtiments : 121K€

Accessibilité des bâtiments publics : 15K€

Achats divers : 139 K€

Voirie

Réfection de la chaussée Allée Joseph Cambon : 280 K€

Entretien voiries et mobilier urbain : 200 K€

Clémenceau: fin des études et début des travaux (réseaux secs) : 400 K€

En savoir plus

logoPDFBP-2016.pdf