Dans le cadre de la révision du Schéma de Cohérence Territoriale, la commune souhaite augmenter les zones classées naturelles et agricoles sur son territoire. L’outil choisi pour cela par la Métropole de Montpellier est la création d’une association foncière agricole (AFA), établissement public co-géré entre propriétaires publics et privés. L’AFA est créée par arrêté préfectoral après enquête publique.